Tout ce qu’il faut savoir sur les chevalières

Longtemps réservée aux membres de familles nobles et souvent considérée comme une bague d’hommes d’élite ou comme la « bague des gentlemen », la chevalière est un bijou très particulier qui a traversé les âges. Depuis quelques années, elle est revenue sur le devant de la scène et fait partie des grandes tendances, aussi bien pour ces messieurs que pour ces dames.

Histoire et signification de la chevalière

Aussi appelée « anneau sigillaire », la chevalière est une bague à large chaton sur laquelle figure une gravure représentant des initiales, des armoiries ou divers symboles. Ce sont ces éléments qui la distinguent des autres bagues.

Les origines de la chevalière remontent très loin, jusqu’à l’Egypte Antique, période à laquelle elle était parée de hiéroglyphes. On la retrouve également dans la Grèce et la Rome Antique, en symbole de pouvoir et d’autorité. Elle était aussi utilisée pour apposer un sceau sur les documents officiels à l’aide de cire ou d’argile, servant ainsi de signature personnelle. Au Moyen-Âge, elle étaient principalement portée par les nobles et arborait un blason de famille.

Bien plus tard, à partir du 19 et 20ème siècle, elle devint un bijou identitaire, permettant d’afficher un certain rang social. Elle était alors portée par les « nouveaux riches » et les descendants de famille nobles, en signe d’appartenance, mais également pour véhiculer des valeurs et pour assoir une certaine supériorité. Elle pouvait comporter un blason, des initiales, ou encore des pierres précieuses.

C’est au 21ème siècle qu’elle fait un grand retour et se libère de sa symbolique noble et bourgeoise, devenant plutôt un objet de mode accessible à toutes et à tous. 

Quels sont les différents types de chevalières ?

Le dessus de la chevalière peut se présenter dans différentes formes, allant du rond à l’ovale, en passant par le carré, l’octogone, le coussin ou encore le style Oxford (biseau carré et coins arrondis).

Sur cette partie principale plate, peuvent figurer des initiales, un dessin, un symbole particulier, un monogramme, etc. Ceux-ci peuvent être moulés en relief ou gravé en intaille. La chevalière peut sinon être ornée d’une pierre fine ou précieuse. La partie plane peut aussi tout à fait ne rien contenir, pour une allure très minimaliste.

De nombreuses marques permettent aussi de personnaliser leurs différents modèles de chevalières. Concernant le métal, l’or jaune est le choix le plus traditionnel, mais il existe de nombreuses variations en or blanc, en argent, et même en platine.

Porter la chevalière : pour qui et comment ?

Autrefois, le port de la chevalière différait selon la pays, le statut, le sexe et la famille de la personne qui l’arborait. Aujourd’hui les choses ont changé, et cette bague est aussi bien portée par les hommes que par les femmes.

S’il s’agit de fiançailles, la tradition veut que l’homme la porte à l’auriculaire droit. S’il s’agit d’une bague familiale, l’aîné la portera à l’auriculaire gauche, les autres enfants à l’auriculaire droit.

En dehors de ces codes, chacun et chacune est finalement libre de placer l’anneau au doigt qui lui convient. La société a évolué et la chevalière est aujourd’hui un bijou qui, hors héritage familial et statut social, répond surtout à une mode, à une tendance. Elle exprime désormais une certaine indépendance, et donne un look rock rebelle en fonction du modèle et du look de la personne qui la porte. C’est une bague de caractère qui rajoute une touche très personnelle et apporte un côté assez sophistiqué à une tenue, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme.

Que faire graver sur une chevalière ?

De manière simple vous pouvez faire graver les initiales de la personne qui la porte ou bien la gravure héraldique, c’est-à-dire à l’effigie des armes de la famille. 

La gravure héraldique était traditionnellement la gravure des chevalières réalisées par des artisans graveurs. Ils réalisés cette gravure à la loupe avec des outils leur permettant de créer une gravure creuse. On y gravé les armes de la famille ce qui permettait de reconnaître et d'identifier facilement les personnes et leurs statuts.  

Vous pouvez également choisir une gravure dite ornementale qui est plus classique et se compose de gravures calligraphiques, d'initiales ou des symboles. Ces gravures s'effectueront sur le plateau de la chevalière et devront être parfaitement placées pour qu'elle puisse être lisible.