Symbole religieux de l’Ancienne Égypte, emblème d’immortalité et d’éternité, la croix de vie égyptienne est un talisman nimbé de mystère. De l’Antiquité à aujourd’hui, il continue de fasciner et de séduire pour son côté mystique et spirituel.

Symbolique de la croix Egyptienne

Appelée « croix ankh » ou « croix ansée », la croix égyptienne symbolise le don divin de la vie éternelle. Elle était l’attribut des dieux de l’Égypte Antique, le plus souvent associée à la déesse Isis. Aussi connue sous le nom de « croix de vie », elle est le symbole de la vie éternelle, de l’immortalité. Cadeau ultime de la vie, elle représente à la fois l’existence sur terre et la vie après la mort. Le pharaon l’utilisait pour représenter et asseoir son pouvoir. Elle était portée comme amulette de protection par les égyptiens.

Il existe de nombreuses hypothèses expliquant sa forme. Il s’agirait par exemple de la courroie d’une sandale ou de la vertèbre d’un bœuf. D’autres prônent une représentation stylisée du Nil, source de vie pour le peuple égyptien, avec le fleuve (partie basse de la croix) et son delta (boucle).

Une théorie revient souvent, affirmant que l’ankh  symbolise l’union du féminin (partie ovale pour le vagin ou l’utérus) et du masculin (ligne verticale pour la forme phallique), donnant ainsi lieu à la création de la vie, la femme et l’homme dans une parfaite harmonie. Les bras en extension représentent les enfants créés par l'unification des deux sexes.

Comme pour la croix latine, l’axe vertical pourrait aussi symboliser la dimension divine et l’axe horizontal l’axe physique.

Du point de vue spirituel, l'ankh représente la clé de toute connaissance cachée, la clé pour résoudre les mystères de la vie et de la mort. La boucle symbolise l'âme éternelle car elle n'a ni début ni fin, la croix représente la mort.

La signification de la croix égyptienne est également différente selon sa couleur il semblerait. L’or ou le jaune représentent le Sud, l’argent brillant représente la vie sur terre, l’argent oxydé représente l’Ouest et le royaume des morts, le bleu représente les divinités et le ciel, le vert représente le Nil vert et le Nord.

Les premiers chrétiens coptes (chrétiens d’Égypte) utilisaient une croix appelée « crux ansata » (« croix avec un manche » en latin) qui ressemblait à l’ankh.

Les différentes représentations de l’ankh

Dans l’Égypte Antique, elle était généralement peinte ou sculptée en association avec les dieux. On a trouvé de nombreuses représentations de la croix ansée sur des peintures funéraires, dans des tombes, sur des statues et des temples. Les miroirs étaient aussi souvent taillés en forme de croix égyptienne.

Les dieux impliqués dans le jugement des morts peuvent posséder l'ankh. Ils la tiennent généralement par la boucle ou dans chaque main, les bras croisés sur la poitrine. Certains la placent sous le nez du défunt, comme pour lui insuffler la vie éternelle. De nombreux reliefs dans les temples égyptiens antiques montrent des scènes où le roi se voit offrir l'ankh par les divinités.

L’ankh aujourd’hui

De nos jours, la croix égyptienne continue d’être portée par un vaste éventail de personnes. C’est un symbole très populaire dans le domaine du cinéma, des arts décoratifs, du tatouage et de la bijouterie. Pour ce dernier notamment, de nombreuses versions de l’ankh sont proposées, allant des plus simples aux plus sophistiquées.

De nombreux fans de style « new age » et de néo-païens utilisent l’ankh de manière plus générique en tant que symbole de la vie ou parfois de la sagesse.

Dans la doctrine ésotérique occidentale Thelema, elle est considérée comme l'union des contraires ainsi que comme un symbole de la divinité et se dirigeant vers son destin.

Médaille précieuse propose également d'autres croix en or.