L’histoire des bijoux porte-bonheur remonte à la nuit des temps. D’hier à aujourd’hui, on les retrouve dans les cultures du monde entier. Depuis toujours, les hommes portent des talismans pour se protéger de diverses superstitions. Défendre, guérir, porter chance ; les symboles sont multiples, mais certains reviennent plus souvent que d’autres et sont particulièrement connus pour leur aspect porte-bonheur.

Les porte-bonheur plus courants en bijouterie

Le trèfle à quatre feuilles

Voici un porte-bonheur connus de tous, notamment dans la culture occidentale. Dans la tradition chrétienne, il fut emporté par Eve lorsque celle-ci fut chassée du Paradis, ce qui conféra à cette plante un pouvoir mythique et hautement symbolique.

Sa grande rareté fait également de lui un symbole de chance.

Chaque feuille revêt une signification différente : l’espoir, la foi, l’amour et la chance. Celles-ci peuvent varier selon les personnes et les croyances, mais globalement c’est la bonne fortune qui en ressort.

Le fer à cheval

C’est un symbole de chance très populaire. Son origine remonte au Xème siècle et à la légende de Saint Dunstan, Saint patron des forgerons, qui aurait piégé le diable avec un fer à cheval. La tradition était alors d’accrocher à sa porte un fer à cheval.

Le fer à cheval doit pointer vers le haut pour porter chance, ou vers le bas pour protéger.

On le trouve souvent en pendentif sur un collier ou en charm sur un bracelet. Il peut aussi être vu sur des boucles d’oreilles.

La pièce de monnaie

Dans le domaine de la joaillerie, les pièces de monnaie ne sont pas juste symbole de richesse matérielle. Elles représentent également l’abondance, la sécurité et la chance.

Elles étaient particulièrement appréciées par la Reine Victoria qui instaura d’ailleurs la tradition d’offrir une pièce à la mariée pour lui porter chance en amour et lui souhaiter un mariage heureux.

Les pièces figurées en bijoux reproduisent généralement d’anciennes monnaies, portées en bagues, en chevalière ou en pendentif porte-bonheur.

La corne d’abondance

Les origines de la corne d’abondance remontent à l’Antiquité. On le retrouve notamment dans une légende grecque où elle serait en fait l’une des cornes de la chèvre Amalthée, nourrice de Zeus.

La corne d’abondance, ou « cornicello », symbolise principalement la richesse et l’abondance. Elle est aussi portée pour protéger des mauvais esprits.

En bijouterie, elle figure généralement en pendentif (collier ou bracelet), mais aussi en broche.

L’oeil

Considéré pendant des siècles et dans de nombreuses cultures comme un talisman majeur, il protégerait le porteur du mauvais-oeil, donc des gens malveillants. Il permet de faire bouclier contre les énergies négatives.

Il est encore très présent dans certaines cultures, notamment chez les bouddhistes, les hindous, mais aussi dans la religion islamique et dans la religion judaïque.

Il est porté en pendentif, en bague, en bracelet et en boucle d’oreilles.

La coccinelle

Ce charmant petit insecte est considéré comme un symbole de chance. Certains disent que si elle se pose sur un doigt, il suffit de faire un voeu et qu’elle s’envole pour que celui-ci se réalise. La coccinelle est aussi un symbole d’amour et protège des soucis quotidiens.

Elle fait partie des bijoux porte-bonheur pour femmes et convient aussi bien aux petites filles, aux jeunes filles qu’aux femmes, en fonction du design choisi.

Le scarabée

L’aspect porte-bonheur de cet insecte remonte à l’Egypte Antique où il était symbole de chance et protégeait du mal ceux qui le portaient. Il était alors comparé à l’astre solaire. Le scarabée est un symbole de chance, mais aussi de prospérité et d’harmonie.

En bijouterie, on le trouve majoritairement sous la forme de pendentif, ou surmontant une bague par exemple.

L’éléphant

Cet animal est un autre symbole populaire de bonne fortune, mais aussi de force, de puissance et de sagesse dans plusieurs cultures à travers le monde. Il représente d’ailleurs le dieu Ganesh chez les hindous.

Son aspect porte-bonheur est encore renforcé s’il est debout, la trompe dirigée vers le haut.

En bijouterie, l’éléphant se retrouve souvent sur les bracelets, les colliers, les boucles d’oreilles et les broches. 

Offrir un bijou porte-bonheur

On retrouve ces symboles sur toutes sortes de créations (bijoux porte-bonheur en or, en argent, serties ou non, etc.) et ils sont même très prisés ; chaque personne ayant son talisman, son grigri favori. D’ailleurs, le bijoux porte-bonheur est particulièrement en vogue depuis quelques années. On le trouve sous la forme de représentations variées comme ci-dessous, mais aussi de pierres avec différentes vertus.

Le bijou porte-bonheur une très belle idée de cadeau qui peut aussi bien s’offrir à un partenaire, un ami ou quelqu’un de sa famille.